Vos projets

Vos projets varient en fonction de votre âge, de votre situation personnelle, professionnelle et de vos capacités financières. Ils évoluent dans le temps et il convient de valider la cohérence des opérations réalisées et options retenues, avec vos objectifs.

 

               

Constitution / Valorisation de capital

Constituer un capital en investissant votre épargne en une fois et/ou par des versements libres ou programmés, et le valoriser en sélectionnant des supports diversifiés.

Perception de revenus complémentaires

Percevoir des revenus complémentaires adaptés à vos besoins en utilisant le capital constitué pour la mise en place de retraits partiels ou programmés ou transformation en rente viagère.

L’alternative de l’investissement immobilier permet de bénéficier de l’effet levier de l’emprunt, de préserver le capital et de percevoir une rente régulière (Loyers).

 

Préparation de votre retraite

Le régime des retraites étant soumis à de fréquentes réformes, la projection de vos revenus futurs reste une estimation sur la base des textes en vigueur et l’environnement économique. La tendance actuelle prévoit que le montant de retraite versé correspond à la moitié de vos revenus en activité. Cette situation risque de se dégrader, notamment par le fait que le nombre de retraités du régime général est passé de 3 à 14 millions en 50 ans alors qu'en 40 ans la population active n'a crû que de 6 millions de personnes. Un réel sujet de préoccupation.

Anticipation de votre Transmission

Les dispositions prises de votre vivant sont essentielles pour vous assurer du bon respect de vos souhaits et de l’optimisation de votre succession vers vos héritiers.

Le contrat d’assurance vie permet de bénéficier d'un cadre de transmission avantageux : le capital versé au bénéficiaire ne fait pas partie de la succession de l'assuré. Les sommes ne sont donc pas inscrites à l'actif de la succession. La fiscalité avantageuse applicable dépend de la date de versement des primes avant ou après les 70 ans de l'assuré.

Optimisation fiscale

Différents moyens permettent de diminuer la pression fiscale, par des dispositions de droit commun ou de règles fiscales, mais également via l’investissement sur différents secteurs et dispositifs spécifiques. Souvent, l’avantage fiscal implique un engagement dans la durée de détention de l’investissement.

Protection du conjoint

Le choix du régime matrimonial est une notion essentielle pour la détention et l’acquisition de biens et pour détermination de la notion de propriété et de leur attribution en cas de modification de situation (séparation, décès, …). Différentes solutions existent pour protéger son conjoint, les contrats de prévoyance, par exemple, apportent une protection financière. Selon le contrat souscrit, l’assurance prévoyance permet le versement d'indemnités ou de rente en cas de décès, invalidité ou perte d'autonomie ; elle permet la prise en charge du financement et de l’organisation d’obsèques ; elle peut compléter les indemnisations en cas d'hospitalisation.

Aide aux enfants / Etudes

Au-delà de l’obligation légale d’entraide entre parents, l’aide financière aux enfants devrait idéalement être pensée et construite au moment de leur naissance ; Il semble pertinent de constituer une épargne dédiée afin d’être en capacité d’assurer les différents frais liés aux études de vos enfants.

Projet personnel

Votre patrimoine répond à vos souhaits, se construit sans privations, et vous permet de profiter des plaisirs de l’existence. Dans cet esprit, il paraît judicieux de conserver une certaine disponibilité de vos capitaux pour la satisfaction de vos désirs.